Previous month:
juin 2008
Next month:
août 2008

Conte du Petit Cheval

Monreale0003Il était une fois un petit cheval, que son maître aimait beaucoup.

Il avait tracé pour lui une route, qui tournait autour d’un rond-point, et avait appris au petit cheval à faire le trajet seul.

Pour mieux le protéger, il lui mettait des œillères, et ainsi chaque jour le petit cheval se promenait sur cette route agréable et sûre.

Un jour, il arriva qu’un barrage avait été élevé sur cette route : le petit cheval poussa, rua, se fit mal à la tête à force de vouloir pousser l’obstacle, mais rien n’y fit.

Arriva alors un hérisson, qui lui dit : « calmes toi, tu vas te faire mal, à ruer ainsi sur cet obstacle comme s’il n’existait pas ; respires un peu et examinons ensemble la situation ; comment pourrais-tu trouver une solution, alors que ces œillères t’empêchent d’avoir une large vision de ce qui t’entoures ? »

Le petit cheval l’écouta et baissa délicatement sa tête, pour que le hérisson puisse dénouer les liens des œillères.

Rassuré par l’ami qui l’avait ainsi aidé, le petit cheval regarda tranquillement autour de lui, et vit que dans les bois, il y avait un passage.

Il s’y engagea, et au fur et à mesure, tout devenait plus facile, une nouvelle route se dégageait, le soleil arrivait et il déboucha dans une jolie clairière où d’autres petits chevaux s’amusaient et l’accueillirent chaleureusement. 

« L’obstacle qui d’abord nous fait peur, peut aussi nous ouvrir la porte de chemins que nous ne savons pas voir ».

Les Contes Modernes de Zia Chiara