Previous month:
mai 2007
Next month:
juillet 2007

LA CIGOGNE

Aujourd’hui, j’ai appris l’histoire d’une cigogne.

L’histoire commence à quelques semaines du grand départ.

Bien qu’elle se plût énormément dans ce pays, rien n’aurait pû l’empêcher de partir.

La mission de sa vie, elle avait investi toutes ses économies dans ce départ, et tout était vraiment en ordre.

Dans 10 - 15 jours, elle devra partir avec ses compagnes.

Les choses étaient  réglées comme du  papier à musique.

Avec qui elle partira, où et à quelle heure de la journée.

Tout était inscrit dans sa tête.

Un matin, notre cigogne avait justement la tête lourde…

                                                                Cigogne

Elle se rappela s’être effectivement heurtée la tête à une branche en s’amusant à faire un atterrissage dans un arbre.

Cela arrivait souvent, mais, cette fois, elle avait des difficultés à s’en remettre, sans s’expliquer la raison.

Tant et si bien que le jour du départ, notre cigogne fut obligée de rester !

Se plaignant à longueur de journées du drame qui la  frappait, elle prit conscience que   nombre d’autres cigognes habitaient sur place depuis des années, et ne planifiaient plus de partir, sans que cela perturbe leurs vies.

Alors, la cigogne fut libérée d’un poids, et, in petto, dans une petite partie, un déclic eut lieu.

Elle décida de donner du sens à ce qui lui  arrivait, et qui était  important pour elle, mais aussi pour la communauté des cigognes, qu’elle reste là.

Zio Micanto